15 avril 2015

Douze chênes

Douze chênes   Douze grands chênes en cercle poussaient, En leur milieu clairière était, Refuge pour animaux blessés, Ignorée de l’humanité.   Douze grands chênes en cercle poussaient, Onze pierres levées furent érigées, Dieux et hommes dialogue engageaient La nuit sans fin avait cessé.   Douze grands chênes en cercle poussaient, Dix siècles en harmonie coulèrent, Puis l’oubli protégea l’accès De Rome et la Croix, la colère.   Douze grands chênes en cercle poussaient, Neuf corbeaux s’en vinrent à... [Lire la suite]
Posté par Cogan à 11:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 novembre 2007

J'attends

Qu'elle vienne m'enlever mes soupirs,Qu'elle aille murer mes souvenirs,Qu'elle emmène jusqu'à mes images,Qu'elle dechire mes derniers messages,Qu'elle assèche la larme inutile,Qu'elle ignore le bien ou le vil,Qu'elle veuille m'enlacer pour toujours,Qu'enfin je m'oublie dans sa nuit,Qu'en demain paraitra le jour Que je ne sois même plus iciEt encore ne suis pas si sûr,Que ma Mort efface les blessures...
Posté par Cogan à 04:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2006

Il fait nuit

Il fait nuit dans mes yeux, dans mes sourires et au plus clair du jour. Je ne sais si demain n'a de sens autre que continuer à me voir blessé par les choses... Je n'ai pas de chagrin, pas de rêve non plus car courir vers la mort n'apporte pas de larmes ni de joie. Je suis vêtu d'ideaux depassés, risés par tant, ignorés par les autres. Je suis petri de cette terre âpre et fière mais d'aucuns la salissent et l'humilient... Je n'ai plus que la desespérance pour compagne, amie fidèle, la dernière à ne pas avoir trahi.
Posté par Cogan à 04:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]