Qu'elle vienne m'enlever mes soupirs,
Qu'elle aille murer mes souvenirs,
Qu'elle emmène jusqu'à mes images,
Qu'elle dechire mes derniers messages,
Qu'elle assèche la larme inutile,
Qu'elle ignore le bien ou le vil,
Qu'elle veuille m'enlacer pour toujours,
Qu'enfin je m'oublie dans sa nuit,
Qu'en demain paraitra le jour
Que je ne sois même plus ici
Et encore ne suis pas si sûr,
Que ma Mort efface les blessures...

dark